• EN
  • DE
  • ES
  • FR
  • RU
  • USD
  • EUR
  • RUB

Vrai ou faux sur la Russie : Mythe numéro 1

Vrai ou faux sur la Russie : Mythe numéro 1 by Pradiz Russia Tour Operator
Last modified on 25 Sep 2019

La Russie, à quoi l’associez vous ? Sans aucun doute, au froid, à la vodka, aux belles femmes, au caviar, aux ours...

Quand un/une russe part à l’étranger, la première question que l’on lui pose est à peu près la même : « Est-ce vrai qu’il y fait autant froid ? Comment vous y survivez ? ».

L’image d’un russe pour la plus grande partie du monde présente un homme brave, vêtu d’une fourrure, avec une chapka sur sa tête.

Bien sûr, les stéréotypes ne naissent pas de nulle part. Mais la Russie est un énorme pays, donc il est peu probable que tout son territoire soit couvert de la glace et de la neige, et qu’il y fasse toujours froid.

 

À noter : en Russie, il y a 11 fuseaux horaires, donc n’oubliez pas de changer d’heure : avancer  si vous allez à l’est, et retarder si vous voyagez de l’est à l’ouest du pays. 

Pas si simple que ça

À vrai dire, le territoire de la Russie comprend plusieurs zones climatiques, de l’arctique à la zone subtropicale.

Le royaume de froid est la zone arctique. Ici en hiver (qui  dure environ 10 mois) la température baisse jusqu’au moins 60 degrés, tandis qu’en été, l’air ne se réchauffe qu’aux 5 degrés au-dessus.

La zone subarctique n’en diffère pas beaucoup, à l’exception qu’en été la température monte jusqu’aux 12 degrés au-dessus.

La zone climatique la plus présentée en Russie, est la zone tempérée, qui inclut la plupart du territoire, de l’Extrême-Orient russe à Saint-Pétersbourg et Kaliningrad. 

Dans les régions au climat tempéré, la température varie de moins de 30 degrés en hiver jusqu’aux 30 degrés au-dessus en été.  

L’envers de la Sibérie, et le lac Baïkal

Vous serez peut-être étonnés, mais la Sibérie (la Sibérie !) se trouve dans la zone tempérée, il y a alors un hiver long et assez froid (ce qui correspond d’ailleurs parfaitement au stéréotype courante), mais aussi un été humide et chaud (jusqu’au 35 degrés au-dessus !)

Pradiz Russia Tour OperatorPradiz Russia Tour Operator

Si vous rêvez d’y aller un jour et vous vous sentez un peu soulagés après avoir lu ces mots, préparez-vous quand même au long voyage : environ 3 jours en train ou 5 heures en avion de Moscou.

Afin de profiter de ce trajet vers les nouvells découvertes, reposez-vous bien : pour cela, promenez-vous calmement à Moscou, apprenez un peu de la riche histoire de la Russie lors de votre visite de Moscou avec notre guide professionnel.

Pradiz Russia Tour OperatorPradiz Russia Tour Operator

Et en arrivant au point de la destination, vous serez récompansés par la beauté de la nature sibérienne : le taïga sans limites, des réserves naturelles « Stolby » tout à proximité d’une ville d’un million d’habitant, ou « Ergaki » avec ses mystères et montagnes aux sommets enneigés.

Un peu plus à l’est (environ 18 heures en train), se trouve le fameux lac Baïkal qui attire chaque année des milliers de touristes de tous les coins du monde. Les forêts et les plages sablées entourent cette énorme surface d’eau à 1600 mètres de profondeur. Au milieu du lac se trouve un point d’attraction pour tous les voyageurs, l’île d’Olkhon, la plus grande île sur le lac Baïkal. Cet endroit est peuplé par les légendes et les contes des autochtones.

Petit conseil : Si vous voulez apprécier ce voyage à Baïkal, choisissez la période entre mi-juillet – début août, quand il y fait 15-20 degrés au-dessus. Sinon, vous risqueriez y prendre froid à cause des vents glacials assez forts.

Nous vous recommandons aussi de faire une partie du trajet en train, pour en réussir, nous avons préparé pour vous quelques informations sur le système de chemins de fer en Russie. 

Extrême Orient – Extrême Occident

La nature intacte et sauvage de la péninsule verte Kamchatka, la terre des volcans et des ours bruns, ainsi que la côte de l’océan Pacifique, que vous pouvez contempler de l’un des points panoramiques de la ville de Vladivostok, vous attendent à l’Extrême-Orient russe, où ils prédominent le climat maritime et le climat de mousson. Là-bas, on peut voir la rencontre du nord et du sud, où se côtoient les cèdres et les vignes.

De là, vous pouvez facilement aller en Chine ou au Japon. Des locaux font de tels voyages régulièrement. Mais pour aller d’abord jusqu’à là de la partie ouest du pays ou des pays européens, vous aurez le choix entre une semaine en Transsibérien, ou 8 heures en avion de Moscou.

Si vous n’êtes pas encore prêts pour un tel long voyage, rendez-vous vers la côte de la mer Baltique, à la ville de Kaliningrad, l’ancienne Königsberg. Après avoir visité tous les monuments historiques de la ville, allez à Svetlogorsk, qui se trouve au bord de la mer, pour vous promener le long des plages de sable au milieu des pins, et respirer de l’air frais. 

Si vous êtes intéressés également à la culture qu’à la nature russe, choisissez Saint-Pétersbourg. Découvrez la beauté de la Venise du Nord, la grandeur de ces palais et les anecdotes de ville avec notre guide expert lors de nos visites de Saint-Pétersbourg, ensuite rendez-vous hors de la ville pour contempler le coucher du soleil dans le golfe de Finlande. 

À noter :

  • Le chemin de Kaliningrad à Svetlogorsk prend environ 1 heure 20 minutes par le bus numéro 118, qui part de la gare routière de Kaliningrad.
  • Pour aller à Kaliningrad, prenez le train soit №147, soit №29 "Ambre" (« Iantar’ »)qui part de la gare Belorousskii 

Les couleurs des Tropiques russes

Afin de mettre fin pour toujours aux rumeurs concernant le froid éternel de Russie, on vous invite à faire connaissance avec le sud russe, où prévaut le climat subtropical.

En allant en été, par exemple, à la région d’Astrakhan, vous serez surpris par la chaleur de plus de 40 degrés au-dessus. Après avoir testé votre résistance à la chaleur en visitant le Kremlin d’Astrakhan et le centre historique de la ville, qui ont gardé les traces de la prospérité de la ville commerciale des  17e - 18e  siècles, sortez hors de la ville, dans la steppe sans limites, au delta de la Volga pour contempler les champs de lotus, ou encore, à Sarai Batu, l’ancienne capitale des khans de la Horde d'or.

 

Des petites recommandations :

  • La floraison des lotus dure de la fin juillet au début septembre. Pour y aller, adressez-vous à l’une des nombreuses agences touristiques d’Astrakhan. Dans la réserve, vous pourrez également voir plusieurs espèces d’oiseaux, tels que les cygnes, pélicans, hérons et beaucoup d’autres.
  • La meilleure saison pour se rendre à Sarai Batu est le printemps (avril-mai), quand il ne fait pas si chaud et la steppe est en fleur. Là-bas, vous pouvez faire une petite balade près de la ville à dos de chameau.

 

Si vous ne pouvez vivre sans mer, prenez un vol direction Sotchi. Là, vous retrouverez le climat subtropical méditérranéen (de Novorossiisk à Touapsé) ou subtropical humide (de Touapsé à Adler), caractérisés par l’hiver relativement chaud et le long été ensoleillé.

Baignez-vous dans les eaux de la Mer Noire, ou faites une randonnée dans les montagnes, promenez-vous dans les nombreux parcs et jardins embaumants, - alors, profitez de vos vacances au sud, tout en faisant connaissance avec une nouvelle culture, celle du plus grand pays du monde, mélangée ici avec les traditions arméniennes, géorgiennes, et beaucoup d’autres.

Les seules zones climatiques qui ne sont pas présentes en Russie, sont celles du climat tropical et équatorial.

On espère que nous avons brisé le mythe le plus répandu de la Russie, et que maintenant, vous avez envie de voir toute la Russie. Nous vous aiderons à bien démarrer votre voyage avec nos visites guidées individuelles, lors desquelles vous pourrez visiter Moscou  en 3 jours (ou encore visiter Saint-Pétersbourg en 3 jours), afin de jeter les fondements solides pour que vous vous approchiez à la résolution de la deuxième énigme de notre pays – le mystère de l’âme russe.  

Bon voyage !